Accueil du site > A lire...à voir.... > Livres et revues > Rome, la Judée et les juifs, par Mireille Hadas-Lebel
 
 
  Albums photos
 
  Liens Internet

Calendrier

Rome, la Judée et les juifs, par Mireille Hadas-Lebel

« juin 2019 »
L M M J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
 
 
 

Rome, la Judée et les juifs, par Mireille Hadas-Lebel


Rome, la Judée et les juifs, par Mireille Hadas-Lebel(*)

Chaque nouveau livre de Mireille Hadas-Lebel ou dans la rédaction duquel elle est impliquée, est un enchantement. Elle possède ce talent extraordinaire de nous passionner en nous faisant découvrir des sujets qui peuvent paraître, de prime abord, difficiles, voire abscons et réservés aux spécialistes. Ainsi en a -t-il été de l’étonnant La pierre glorieuse de Nabuchodonosor ou la fin de l’Histoire au XVIIème siècle de Menasseh Ben Israël pour lequel elle avait assuré, avec Henri Méchoulan, l’introduction et les notes. Sans oublier ses travaux sur Philon d’Alexandrie dont elle est une spécialiste reconnue .

Lorsqu’on évoque les relations entre Rome et les Juifs, on a tendance, en général, à les penser en termes d’opposition et de guerres. Nous vient en mémoire immédiatement, en effet, la destruction de Jérusalem et de son Temple, prélude à l’exil millénaire des Juifs. Nous avons retenu, à travers les siècles, les images de ces cohortes d’esclaves emmenés par les Romains vainqueurs. Les choses n’ont pas toujours été aussi tranchées et le mérite de l’auteur est de nous faire découvrir d’autres facettes des relations entre Rome, la Judée et les Juifs.
Constatant que « si les articles sur des questions particulières touchant aux Juifs dans l’Empire romain sont innombrables », « les études d’ensemble sont relativement rares », Mireille Hadas Lebel nous propose, précisément une telle étude tout en notant que l’ampleur du sujet est telle qu’il convient de se limiter à une aire géographique bien définie, en l’occurrence la Judée, Rome, l’Égypte et l’Asie Mineure.

Dans les premiers textes juifs qui les mentionnent, les Romains sont appelés « Kittim ». Pour lutter contre les Séleucides, Judas Maccabée envoie des émissaires à Rome pour proposer un traité d’amitié et d’alliance. Ce que le Sénat romain accepte sans peine si l’on en croit les termes du contrat : « …si une guerre menace Rome la première ou l’un quelconque de ses alliés en un point quelconque où s’exerce sa domination, la nation des Juifs, de la manière que les circonstances le lui dicteront, participera au combat de tout cœur…Pareillement, si à la nation des Juifs, il survient une guerre, les Romains participeront au combat de toute leur âme, de la manière que les circonstances le leur dicteront… ». Nous sommes alors en –162. Après la mort au combat, en –161 de Judas Maccabée, ses successeurs, Jonathan , Simon puis Jean Hyrcan (-132 à -104) tinrent à renouveler cet accord. On suppose que cela fut de même sous Alexandre Jannée (-103 à -76). Pour Mireille Hadas Lebel, à la mort de Salomé Alexandra, femme de Jannée, en –67, « Rome était toujours, aux yeux des Juifs, une bienveillante alliée ».

Comment, dès lors, expliquer le revirement de Rome ? Expliquant les circonstances de l’intervention romaine, Mireille Hadas Lebel nous replace dans le contexte de l’époque. Les règlements de compte entre partis adverses au sein du peuple juif vont faciliter l’intervention de Rome, avide de pouvoir. Les querelles incessantes entre Hyrcan, fils aîné de Salomé, de son cadet Aristobule et de ceux qui n’étaient ni pour l’un ni pour l’autre, vont décider Pompée à marcher sur Jérusalem. Le siège dura trois mois. Flavius Josèphe raconte : « Le jour du jeûne, en la cent-soixante-dix-neuvième olympiade sous le consulat de Caïus Antonius et de Marcus Tullius Cicéron… ». Nous sommes en –63, probablement un jour de Yom Kippour. Toujours selon Josèphe, si les Romains eurent peu de morts dans leurs rangs, les victimes juives se montèrent à 12 000 défenseurs tués. Malgré quelques résistances résiduelles, le royaume de Judée est réorganisé. Plus tard, Hérode, l’ « ami de César » sera nommé roi par les Romains. Il règnera pendant 33 ans (-37 à –4). L’heure est à la romanisation de la Judée. L’examen minutieux par l’auteur de la politique romaine en Judée de 6 à 36 nous permet de voir défiler les destinées de Caligula, d’Agrippa 1er, puis, de 44 à 66, celles des procurateurs, de Claude à Néron. La guerre de Judée se déroule de 66 à 73. Le siège de Jérusalem, l’incendie du Temple, Massada…

Puis, de 132 à 135, aura lieu la deuxième révolte judéenne sous l’autorité de Simon Bar Kochba, le « fils de l’étoile » et le siège de Béthar. Un chapitre très intéressant s’intitule : « La religion juive vue par les Romains ». Des pages édifiantes sont consacrées à l’Égypte, la Cyrénaïque, Chypre, l’Afrique du Nord et l’Asie Mineure.
Chaque chapitre est assorti d’extraits d’ouvrages qui viennent étayer les propos de l’auteur. Des cartes, des arbres généalogiques et des photographies agrémentent ce livre érudit, mais néanmoins accessible au grand public. À découvrir absolument.
Jean-Pierre Allali

(*) Éditions Picard. Mai 2009. 232 pages. 34 euros.

Extrait de la lettre hebdomadaire Kol Hashavoua de la communauté juive libérale de Lyon. Reproduit avec autorisation centrelevinas@live.fr

 

 

Dans la même rubrique :
(10 derniers articles)

- Désamorcer l’Islam radical
- Juifs et chrétiens – Repères pour dix-neuf siècles d’histoire
- "Le prêtre et l’imam", Christophe Roucou et Tareq Oubrou, Entretiens avec Antoine d’Abbundo,
- "Aux sources du christianisme" La Notion Pharisienne de Révélation - Jean Massonnet
- Juifs et chrétiens, pourquoi nous rencontrer ?
- Le Coran expliqué aux jeunes Rachid Benzine Seuil 2013 200p. 9€
- L’Alphabet sacré
- Dialogue et conversion, mission impossible ?
- L’esprit de Tibhirine
- Jean Dujardin Catholiques et juifs

 


Imprimer l'article



Comité diocésain pour l'œcuménisme
6, avenue Adolphe Max - 69321 Lyon Cedex 05
04 78 81 47 68 - oecumenisme@lyon.catholique.fr
Accès administration | Mentions légales | Plan du site | Conception-Réalisation DSFI SARL | Flux RSS oecumenisme Flux RSS cdo