Accueil du site > 0ecuménisme > Semaine de prière pour l’Unité des Chrétiens > Semaine de prière 2015 > Fête de Hanouka
 
 
  Albums photos
 
  Liens Internet

Calendrier

Fête de Hanouka

« septembre 2018 »
L M M J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
 
 
 

Fête de Hanouka

En 2016 la fête juive de Hanouka débutera le 25 décembre. Découvrons cette fête


Alors que les chrétiens fêtent Noël, la communauté juive célèbre la fête de la lumière, "Hanoukka"...

La fête de Hanoukka, célébrée le 25 du mois de Kislev, dure huit jours. Elle commencera le dimanche 25 décembre, et se terminera le dimanche 1er janvier à la tombée de la nuit.

Chaque jour, on allume une lumière du chandelier à neuf branches appelé « hanoukkia ». C’est une fête de famille.

Cette fête commémore la victoire des frères Macchabées et la purification du Temple de Jérusalem.

Le livre de la Bible qui porte leur nom indique que, lorsque les Macchabées entrèrent dans le Temple, dont l’accès était interdit par les grecs, ils trouvèrent une fiole remplie d’huile, correspondant à l’éclairage du chandelier à neuf branches durant un jour. Or, le chandelier resta pourtant allumé pendant huit jours qui furent mis à profit pour restaurer le Temple. C’est la raison pour laquelle Hanoukka se fête pendant une semaine.

La famille se réunit chaque soir autour du chandelier et, après avoir prononcé les bénédictions, l’un de ses membres allume la branche centrale du chandelier – appelé « chammach » (serviteur) -, et une lumière, le premier soir, puis le chammach et deux lumières le deuxième soir, et ainsi de suite.

Le chandelier sera placé de telle façon qu’il puisse « diffuser » le miracle de la lumière du chandelier qui éclaira le Temple pendant huit jours.

Afin d’éveiller les enfants au sens de ce jour de fête, on leur offre des toupies à quatre faces. Sur chaque face figure quatre lettres de l’alphabet hébraïque. Elles correspondent aux lettres de notre alphabet : N, G, H, P. Ces quatre lettres sont l’acronyme de Nes Gadol Hayah Po (Un Grand Miracle Eut lieu Ici).

Ainsi, par le jeu, la parole et la liturgie, les enfants juifs entrent dans la profondeur de la foi juive.

 

 

Dans la même rubrique :
(10 derniers articles)

- Antisémitisme et antisionisme, De l’affaire Dreyfus à nos jours
- Fête de Hanouka
- Agenda de la Semaine 2015
- Dossier de préparation de la Semaine 2015

 


Imprimer l'article



Comité diocésain pour l'œcuménisme
6, avenue Adolphe Max - 69321 Lyon Cedex 05
04 78 81 47 68 - oecumenisme@lyon.catholique.fr
Accès administration | Mentions légales | Plan du site | Conception-Réalisation DSFI SARL | Flux RSS oecumenisme Flux RSS cdo