Accueil du site > Relations inter religieuses > Relations avec l’Islam > Actualité > Les conclusions de l’Assemblée Spéciale pour le Moyen-Orient du Synode des (...)
 
 
  Albums photos
 
  Liens Internet

Calendrier

Les conclusions de l’Assemblée Spéciale pour le Moyen-Orient du Synode des Évêques

« novembre 2018 »
L M M J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
 
 
 

Les conclusions de l’Assemblée Spéciale pour le Moyen-Orient du Synode des Évêques

Du 10 au 24 octobre 2010, s’est tenu à Rome le Synode des évêques du Moyen-Orient sur le thème : "L’Eglise catholique au Moyen-Orient : Communion et témoignage".


A l’issue des travaux, ils ont publié un Message au Peuple de Dieu et soumis au Pape Benoit XVI quarante-quatre propositions.

Voici les passages concernant les relations avec le monde musulman :

- MESSAGE AU PEUPLE DE DIEU

V. Coopération et dialogue avec nos concitoyens musulmans

9. Nous sommes unis par la foi en un Dieu unique et par le commandement qui dit : fais le bien et évite le mal. Les paroles du Concile Vatican II sur les rapports avec les religions posent les bases des relations entre l’Église catholique et les musulmans : « L’Église regarde avec estime les musulmans qui adorent le Dieu un, vivant […] miséricordieux et tout-puissant, qui a parlé aux hommes » (Nostra aetate 3).

Nous disons à nos concitoyens musulmans : nous sommes frères et Dieu nous veut ensemble, unis dans la foi en Dieu et par le double commandement de l’amour de Dieu et du prochain. Ensemble, nous construirons nos sociétés civiles sur la citoyenneté, la liberté religieuse et la liberté de conscience. Ensemble, nous travaillerons pour promouvoir la justice, la paix, les droits de l’homme et les valeurs de la vie et de la famille. Notre responsabilité est commune dans la construction de nos patries. Nous voulons offrir à l’Orient et à l’Occident un modèle de convivialité entre les différentes religions et de collaboration positive entre les diverses civilisations, pour le bien de nos patries et celui de toute l’humanité.

Depuis la parution de l’islam au VIIe siècle et jusqu’à aujourd’hui, nous avons vécu ensemble, et nous avons collaboré à la création de notre civilisation commune. Il est arrivé par le passé, comme cela arrive aujourd’hui encore, quelques déséquilibres dans nos rapports. Par le dialogue, nous devons écarter tout déséquilibre ou malentendu. Le Pape Benoît XVI nous dit que notre dialogue ne peut pas être une réalité passagère. Il est plutôt une nécessité vitale dont dépend notre avenir. (cf. Discours aux représentants des communautés musulmanes à Cologne, 20.8.2005). Il est donc de notre devoir d’éduquer les croyants au dialogue interreligieux, à l’acceptation du pluralisme, au respect et à l’estime réciproques.

- PROPOSITION 42

Islam

La Déclaration ‘Nostra aetate’ du Concile Vatican II, de même que les lettres pastorales des Patriarches Catholiques d’Orient, posent aussi le fondement des rapports de l’Église catholique avec les musulmans. Le Pape Benoît XVI a déclaré : « Le dialogue interreligieux et interculturel entre chrétiens et musulmans ne peut pas se réduire à un choix passager. C’est en effet une nécessité vitale, dont dépend en grande partie notre avenir » (Benoît XVI, ’Rencontre avec des représentants de communautés musulmanes’, Cologne, 20.08.2005).

Au Moyen-Orient, les chrétiens partagent avec les musulmans la même vie et le même destin. Ils édifient ensemble la société. Il est important de promouvoir la notion de citoyenneté, la dignité de la personne humaine, l’égalité des droits et des devoirs et la liberté religieuse comprenant la liberté du culte et la liberté de conscience.

Les chrétiens du Moyen-Orient sont appelés à poursuivre le dialogue de vie fructueux avec les musulmans. Ils veilleront à avoir, à leur égard, un regard d’estime et d’amour, mettant de côté tout préjugé négatif. Ensemble, ils sont invités à découvrir leurs valeurs religieuses respectives. Ils offriront ainsi au monde l’image d’une rencontre positive et d’une collaboration fructueuse entre les croyants de ces religions, s’opposant ensemble à tout genre de fondamentalisme et de violence au nom de la religion.

 

 

Dans la même rubrique :
(10 derniers articles)

- La laïcité à la française n’est pas l’absence de religion
- Comprendre le jihadisme pour mieux le combattre
- Voeux à l’occasion de la fin du Ramadan 2015
- Voeux à l’occasion du Ramadan 2015
- De Tibhirine aux Forums régionaux 2015 : huit ans de dialogue islamo-chrétien
- Pour mieux comprendre la réalité musulmane en France
- La grande mosquée de Lyon fête ses 20 ans
- "L’Egypte dans la transition politique" Conférence
- Message d’amitié pour le mois du Ramadan 2013
- Voeux des musulmans à la communauté chrétienne à l’occasion de Noël

 


Imprimer l'article



Comité diocésain pour l'œcuménisme
6, avenue Adolphe Max - 69321 Lyon Cedex 05
04 78 81 47 68 - oecumenisme@lyon.catholique.fr
Accès administration | Mentions légales | Plan du site | Conception-Réalisation DSFI SARL | Flux RSS oecumenisme Flux RSS cdo